Silver Lion 2015 - Venice Biennale

Lion d’Argent 2015
Biennale de Venise

Kingdom

Présenté en première le 4 juillet 2018 au GREC Festival de Barcelone.
La production est actuellement en tournée.

Kingdom mèle avec un esprit irrévérencieux, les bananes, la consommation, des chorégraphies viriles, la publicité, le punk rock, King Kong, les supermarchés, la croissance, le manque de contrôle, l’expansion, les multinationales, le manque de ressources, les coups d’État, la zoophilie, le trap et des hommes très macho dans une fête sans fin . Si le monde part en couille, célébrons-le.

Les bananes et King Kong, deux Totems du système, deux bêtes insatiables qui ont besoin de grandir sans limites, deux grands dévoreurs de ressources, deux icônes de masse, mais, surtout, une condamnation inévitable pour un système qui ne peut pas cesser de croître même si cela nous pousse vers l’extinction. Et si c’est là le destin de l’humanité, qu’allons faire? Pleurer? Non, enlacer nos bananes et faire la fête.
D’une part, les bananes. Ils sont là, à la portée de tous, innocents, doux, virils, bon marché. En 1890, personne en Occident n’avait vu, et encore moins mangé, une banane. En 1920, elle était déjà le reine du supermarché. La banane, l’industrie de la banane et ses pionniers sont un parfait exemple de ce qu’est le système capitaliste contemporain et de son fonctionnement. Le royaume décortique l’histoire du capitalisme et des bananes, pour la raconter comme jamais on ne vous les avait été encore contés. Une histoire avec un allié parfait et inattendu: King Kong. À travers lui et ce qu’il représente (virilité, force écrasante, instinct), les mécanismes qui agissent dans le système économique et social de l’Occident sont montrés. Un système construit sur la base des cycles et des crises, de la consommation et du désir, mais dans lequel ont été générées toutes les choses « souhaitables » de notre société (droits civils, progrès, développement). Un système si complexe qu’il n’accepte pas les interprétations manichéennes. Comme l’a déclaré le journaliste H. L. Mencken: « Pour chaque problème complexe, il y a une réponse claire, simple et fausse ».

Équipe

Création: Àlex Serrano, Pau Palacios et Ferran Dordal / Performance: Diego Anido, Pablo Rosal, Wang Ping-Hsiang, David Muñiz et Nico Roig / Musique: Nico Roig / Programmation vidéo: David Muñiz / Création vidéo: Vicenç Viaplana / Espace scénique et maquettes: Àlex Serrano et Silvia Delagneau / Costumes: Silvia Delagneau / Design d’illumination: Cube.bz / Choréographie: Diego Anido / Régie sonore: Roger Costa Vendrell / Support technique: Sergio Roca / Assistant à la mise en scène: Martín García Guirado / Régie de production: Barbara Bloin / Productrice: Paula Sáenz de Viteri / Management: Art Republic.

Une production de

GREC 2018 Festival de Barcelona / FOG Triennale Milano Performing Arts / CSS Teatro Stabile di Innovazione del Friuli – Venezia Giulia / Teatro Stabile del Veneto – Teatro Nazionale / Manchester Home Theatre / Teatros del Canal / Teatre Lliure / Théâtre National Wallonie-Bruxelles / Groningen Grand Theatre / Romaeuropa Festival.

Avec le soutien de

Departament de Cultura de la Generalitat de Catalunya, CCCB Kosmopolis, Sala Beckett, Teatre Auditori de Granollers, Xarxa Transversal, Graner – Mercat de les Flors.

We love logos

Supporters Logos

Tournée

21.11.2019 / Sant Cugat del Vallès, Spain / Teatre Auditori - Xarxa Transversal
23.11.2019 / Vilanova i la Geltrú, Spain / Teatre Principal - Xarxa Transversal
29.11.2019 / Granollers, Spain / Teatre Auditori - Xarxa Transversal
05.12.2019 / Bilbao, Spain / Teatro Arriaga
17.01.2020 / Mulhouse, France / Festival Les Vagamondes - La Filature
Retourner en haut